Roland Giraud incarne "un homme trop facile" de Eric-Emmanuel Schmitt, au théâtre de la Gaité Montparnasse.
Le soir de la première du "Misanthrope", lorsque Alex se prépare dans sa loge, ce n'est pas son reflet qu'il voit dans le miroir mais Alceste, le vrai personnage de Molière.
La stupeur laisse place à un échange, sur leur vision du monde, entre les deux protagonistes. Le vrai Misanthrope veut dissuader Alex de jouer sur scène car il n'incarne pas, selon lui, les valeurs qui le caractérisent.
La représentation aura-t-elle lieu? Lequel des deux misanthropes Célimène choisira-t-elle?
La pièce est bien jouée, l'auteur jongle entre prose et alexandrins, ce qui donne du cachet à la pièce. En revanche les costumes ne sont pas à la hauteur du jeu des acteurs.

Si vous avez du temps, prenez donc du bon temps,
Je vous le garantis, vous en serez ravis! (Ou pas!)